Un voyage
qui en amène un autre

Adepte de moto et de grands espaces, Josée Gagné habite les Laurentides depuis une quinzaine d’années quand, en 2016, elle prend la décision de visiter la Côte-Nord pour la première fois. Il ne lui faut que quelques jours pour littéralement tomber en amour avec la région, spécialement la Minganie. Elle est renversée par la beauté du paysage et l’accueil des habitants, ce qui lui donne le goût de réitérer l’expérience.

Josée Gagné

Afin d’avoir l’opportunité de mieux découvrir la région, Josée planifie un long voyage de moto l’été suivant, puis finalement, un séjour d’un mois l’année d’ensuite. Tout au long de ce dernier séjour, elle se surprend à s’imaginer vivre à Longue-Pointe-de-Mingan. « Dans les derniers jours de cette troisième visite, j’étais très nostalgique à l’idée de quitter la région et pour continuer de rêver un peu, je consultais les offres d’emploi régionales. Tout s’est alors emboité rapidement et deux mois plus tard, j’étais devenue une Minganoise! »

Josée Gagné

Bienveillance et générosité

Josée s’installe à Havre-Saint-Pierre en novembre 2018. Son nouveau travail d’agente accompagnatrice de développement des entreprises à la MRC de la Minganie lui permet d’apporter un support direct aux entrepreneurs de la région.

Josée Gagné

« Ici, les gens ont une tendance naturelle à s’entraider et ils sont très chaleureux. Ils ne se pressent pas et font preuve d’une grande bienveillance entre eux. Même si aux premiers abords, ils peuvent parfois sembler craintifs face aux nouveaux arrivants, une fois convaincus que nous sommes respectueux de leurs valeurs bien ancrées et que nous sommes là pour rester, ils nous ouvrent grand leur cœur et on entre dans la famille! Je me sens privilégiée de vivre parmi eux et je ne me suis jamais sentie autant chez moi qu’aujourd’hui! »


Des baleines et des loups marins par la fenêtre !

Josée adore la proximité que lui confère son nouveau milieu de vie. Elle demeure à cinq minutes d’à peu près tous les services et profite quotidiennement du grand air lors de longues promenades avec son petit chien sur la plage infinie. « C’est un grand sentiment de liberté qui vient avec l’immensité du territoire. De ma fenêtre de cuisine, je peux littéralement admirer les baleines sauter hors de l’eau. Demeurant maintenant au paradis des petits fruits sauvages, je fais beaucoup de cueillette, tellement que j’ai dû entreposer une partie de ma réserve chez ma voisine! »

Malgré la multitude d’activités et de festivals présents dans la région, son moment préféré de l’année est hors de tout doute, l’arrivée en avril du crabe des neiges, événement qui apporte une effervescence dans la communauté, marquant officiellement l’arrivée de la belle saison.