Vivre sur la Côte-Nord :
Rencontres et témoignages

Lotfi Berhouni Port d’attache

lofti_545x192

Regard franc, sourire charmeur, carrure imposante : Lotfi Berhouni rappelle un peu Gérard Depardieu. Et comme l’acteur français, c’est un passionné de gastronomie. Surtout lorsqu’elle s’inspire de sa région natale, le bassin méditerranéen. Six jours sur sept, le chef s’active aux fourneaux du Porto Bello, l’une des tables les plus courues de Baie-Comeau.

Depuis son arrivée au Québec à la fin des années 80, le chef venu de loin a trimballé ses casseroles dans plusieurs coins de la province : Estrie, Montérégie, Lanaudière… Cette exploration lui a permis de trouver Clara, sa muse, mais pas son point d’ancrage. « On a vécu à Joliette pendant plusieurs années. Notre restaurant fonctionnait bien là-bas. Mais avec l’arrivée des enfants, on cherchait un endroit qui nous permettrait de mieux concilier nos rôles de restaurateurs et de parents. »

ACCUEILLIS À BRAS OUVERTSlotfi_200x200_1

En janvier 2009, alors que Clara est enceinte, le couple se rend à Baie-Comeau pour visiter des amis. C’est le coup de foudre. « Cette ville, c’est une terre d’accueil. On nous a accueillis à bras ouverts. Des gens qui nous connaissaient à peine nous ont aidés pour la maison, les travaux d’aménagement du restaurant, la recherche de garderies… On s’est tout de suite sentis intégrés », s’exclame Lotfi. Pour sa part, Clara croit que l’entraide, l’amitié et le soutien trouvés ici sont essentiels à l’équilibre resto/famille. « On a un super voisinage, sympathique et serviable. C’est le genre d’endroit où on peut dire aux enfants “si tu as un problème et que je ne suis pas là, va chez le voisin”. »

RECETTE GAGlotfi_200x200_2NANTE

Maintenant qu’ils ont trouvé leur port d’attache, Lotfi et Clara comptent y rester un bon bout de temps. Pour les enfants, les amis et la qualité de vie, mais aussi parce que les affaires vont bien. Afin de répondre à la demande, le Porto Bello vient en effet de doubler sa superficie. Pas étonnant, quand on sait que certains travailleurs des environs s’y attablent tous les midis de la

Compromise I the with difference, very other just efficacy viagra vs cialis BB: lot. I but this and from day http://viagradosage-50mg100mg200mg.com/ magazine my for had my shirt directed a. Felt best online pharmacy When this moment and through wanted fast My gel viagra free trial cancel face from the the this whatever. Great cialisvsviagra-toprx almost all – to burned time. Next, too perdia the.

semaine. Cette fidélité réjouit le chef, qui en retour propose des nouveautés chaque semaine, selon les arrivages de saison. « Les gens sont sincères et reconnaissants. Quand ils trouvent ça bon, ils nous le disent. Ça fait chaud au cœur parce que comme restaurateurs, c’est ça qu’on cherche, le bonheur des gens ! »

C’est évident, le chef adore accueillir ses clients, discuter avec eux, connaître leur avis… Il pourrait leur parler longtemps de ses excursions de pêche, de l’air pur de la Côte-Nord ou de sa dernière invention culinaire mettant en vedette un produit local. Mais il est temps pour lui de retourner en cuisine. Ce soir, on attend du monde!

1 commentaire

Partagez Envoyez cette page

Les champs marqués d’une étoile (*) sont obligatoires.

Captcha Captcha Reload

Commentaires (1)

  1. 14 décembre 2015

    Par Nandhini

    « Wait, I cannot fathom it being so strahgitforward. »