La Côte-Nord : source d’opportunités d’affaires


Abondantes et diversifiées, les richesses naturelles de la Côte-Nord représentent depuis toujours une grande source d’opportunités d’affaires. Forte de ses eaux et de son sol, la région a su mettre à profit l’hydroélectricité, la foresterie, l’industrie minière, la métallurgie, la pêche et le récréotourisme. Autant de forces profitables qui placent aujourd’hui la Côte-Nord au cœur de l’économie nationale!

Et avec l’effervescence de plusieurs créneaux d’excellence, les opportunités d’affaires de la Côte-Nord s’illustrent tout naturellement au Québec, au Canada et dans le monde.

Une économie performante et rayonnante

Au Québec, la Côte-Nord fournit chaque année environ 35 % de l’aluminium, 35 % des expéditions minérales, 25 % (volume) des débarquements du secteur maritime, 30 % de l’hydroélectricité et 15 % de la production forestière.

  • La Côte-Nord, c’est aussi la capitale canadienne du fer. En effet, 95 % du fer canadien est issu des mines du nord du Québec, situées dans la région de la frontière Québec/Labrador, près de Fermont et au-dessus de Sept-Îles et Port-Cartier.
  • La Côte-Nord est la deuxième région productrice d’hydroélectricité de la province, alors que le Québec est le 4e producteur mondial d’hydroélectricité. Aujourd’hui encore, l’investissement dans le réseau hydroélectrique attire de grandes industries au cœur de la région.
  • La Côte-Nord compte deux des principales alumineries des Amériques : Aluminerie Alcoa à Baie-Comeau et Aluminerie Alouette à Sept-Îles (la plus importante d’Amérique et la cinquième au monde).
  • Les immenses forêts nord-côtières ont permis le développement d’une industrie de première et de seconde transformations et d’une expertise de pointe en exploitation forestière.
  • Taux d’exportation : 78% de sa production régionale. C’est le plus haut du Québec.
  • Les retombées économiques du tourisme en Côte-Nord sont évaluées à plus de 150 millions de dollars par année.
Source : Sociétés d’aide au développement des collectivités de la région Côte-Nord

De plus en plus d’emplois

  • Pour la période 2011-2013, l’emploi sur la Côte-Nord devrait augmenter de 2,6 % en moyenne annuelle (1,0 % pour le Québec).1
  • Le secteur primaire accapare 6,9 % des emplois en Côte-Nord, soit une proportion grandement supérieure à celle du Québec (2,4 %).1
  • Le secteur de la fabrication regroupe 12,7 % des emplois, un taux semblable au reste du Québec (12,8 %). La transformation des ressources naturelles représente 73 % de ces emplois, comparativement à 20,5 % pour le Québec.2
  • La proportion des emplois du secteur tertiaire est un peu inférieure à celle du Québec (72,5 % contre 79,2 %).2
  • Les emplois qui demandent des compétences techniques affichent la plus forte croissance.
  • Plus de 3 000 emplois directs sont liés à l’industrie du tourisme.

Sources :

1. Centre Service Canada, région de la Côte-Nord, Perspectives sectorielles 2011-2013, Côte-Nord et Nord-du-Québec, juin 2011.

2. Ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation du Québec, Côte-Nord – Portrait régional, automne 2011.


L’aluminium en Côte-Nord : une opportunité d’affaires brillante

Pour se développer, l’industrie de l’aluminium a besoin de ressources hydroélectriques. Comme elle en trouve en abondance en Côte-Nord, elle s’y développe avec constance et assurance depuis le début du XXe siècle. Aujourd’hui, plus du tiers de la main-d’œuvre manufacturière en Côte-Nord travaille dans l’industrie de l’aluminium, et deux des plus grandes alumineries de l’Amérique du Nord sont solidement implantées à Sept-Îles et Baie-Comeau.

Le Québec est le 3e producteur d’aluminium de première fusion au monde derrière la Chine et la Russie. Il assure 92 % de la production d’aluminium canadien, et la Côte-Nord est responsable du tiers de cette production. 85 % de la production québécoise d’aluminium est exportée, principalement vers les États-Unis, l’Asie et l’Europe. En ce début de XXIe siècle, l’industrie québécoise de l’aluminium est considérée comme une opportunité d’affaires capitale pour la région, une industrie brillante à l’avenir prometteur.


Obtenez plus d’informations en visitant :

Partagez Envoyez cette page